Modifier
Costume trois pièces

Costume trois pièces

Recueil de nouvelles

Catherine LANG

"Trois nouvelles, trois expériences, trois claques. Tout à la fois différentes et semblables, réunies par un même costume: un style impeccable et sans faille."

Poésie, humour, drame. Des récits qui interrogent ce que nous sommes et le monde d'aujourd'hui.

La gare de Merlimont, Le quart des choses

et Kevin Martin, un homme sans histoire.

Prenez le train avec Michel à La gare de Merlimont et rencontrez sa soeur jumelle, Hélène :

Ils étaient destinés à voyager ensemble mais la vie est un voyage singulier.

Il est attaché parlementaire. Elle travaille pour une ONG. Au fil du rail, d'une gare à l'autre, chacun trimballe bon an mal an ses bagages. Les paysages, réels et mentaux, et les scènes se succèdent, oscillant entre mémoire et présent, jusqu'à ce que les chemins des jumeaux bifurquent. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

Après La Gare de Merlimont, véritable « roman de gare », vous ne prendrez plus le train de la même façon !

« Catherine Lang et sa plume soutenue, jamais tordue ni alambiquée nous propose un voyage derrière les costumes et les apparences, trompeuses, parfois, les coïncidences de la vie ainsi que ces tout petits riens (en apparence) qui font nos quotidiens. »

Suivez le regard de Dominique, au RSA, dans Le quart des choses :

La vie réserve quelquefois des surprises, bonnes ou mauvaises. Il arrive que les paysages deviennent petits, étriqués. C’est ce qui arrive à Dominique qui vient de perdre son boulot et sa copine. Mais l’horizon qui s’assombrit laisse la place à d’autres découvertes, permet de faire surgir des petites choses du quotidien que Dominique décortique. Un regard parfois cynique, parfois décalé, jamais méchant, avec une brindille d'humour et de poésie.

"Catherine, elle écrit des bouquins, c'est sa bouche de lavage dans les rues en pente de son cerveau et les mots, ils font comme l'eau qui ruisselle dans la rigole, ils cognent les bouts de plastiques et les mégots, toutes ces petites choses qui jonchent le caniveau, les contournent ou les emportent et les petites choses se télescopent puis repartent, entraînées par le courant. Ou pas.

C'est comme un torrent, mais un torrent de rigole : c'est dramatique et dérisoire."

Méfiez-vous de Kevin Martin, un homme sans histoire, mais dangereux prédateur :

Entre le petit deux-pièces qu’il a hérité de sa grand-mère et son travail à l’accueil de la mairie, l’existence de Kevin Martin se résume à un emploi du temps minutieusement réglé. La journée s’écoule dans une succession d’activités qui sont autant de rituels attendus, sans surprises et sans aspérités.

Derrière son comptoir lisse et bien rangé, Kevin Martin offre la figure d’un employé modèle, obéissant et consciencieux. Ses seuls mouvements de révolte sont ceux qu’il a quand il voit à la télévision les petites filles que les adultes instrumentalisent outrageusement, de façon racoleuse et vulgaire dans les concours de mini-miss.

« Sur un sujet à priori très « casse-gueule », ce court récit réussit l’exploit d’être à la fois complètement prenant et tout à fait glaçant. Ni réquisitoire, ni plaidoyer, dans un style totalement maîtrisé, il illustre la banalité – la terrible banalité – de la pulsion la plus inavouable et la plus réprouvée. »

Lire la suite
Éditeur : Ecrivayon Langue : français
Genre : Littérature Sortie : 10 mars 2016
Sous-genre : Nouvelles

Chronique video

Le quart des choses

"En matière de littérature, le sandwich est la clé de la liberté d'écrire". Dominique Lebel

Ils en parlent sur le web

Comme le titre l'indique, il s'agit d'une bien belle découverte. Ne connaissant l'auteure que de de nom, et un peu de réputation, je ne peux que confirmer, ici, tout le bien qu'en pensent les lecteur... Lire la suite
3 years ago

Du même auteur

Biographie

Catherine LANG

De la littérature blanche à l'érotisme, en passant par la poésie.
Du chaud, du froid, du glaçant même, du brûlant parfois, des objets littéraires qui explorent la nature humaine et le monde d'aujourd'hui, qui expérimentent différentes formes d'écriture.
A saluer : la prise de risque de l'auteur qui s'aventure parfois sur des pistes littéraires atypiques et des genres délaissés (cf Les ballerines bleues, roman policier épistolaire). Une écriture expérimentale, dépouillée à l'extrême (cf La gare de Merlimont et Kevin Martin, un homme sans histoire), faisant la part belle aux images, dans un style qui pourra dérouter les amateurs de récits "classiques" (cf La gare de Merlimont et Le quart des choses).
Catherine elle écrit des bouquins, C'est sa bouche de lavage dans les rues en pente de son cerveau. C'est comme un torrent, mais un torrent de rigole : c'est dramatique et dérisoire.
Ça circule, ça vit, ça palpite... à toute allure mais comme si le temps était
suspendu à la fois...Elle démastique, elle ventile, c'est du lourd, c'est du sec, c'est sans gras ! Catherine LANG parle de nous, un peu, beaucoup, sans en avoir l'air, en appuyant juste où ça fait mal.

Pour en savoir plus, blog de l'auteur : ecrivayon.over-blog.com

Lire la suite

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track